Culotte menstruelle pas chère - Meilleurs culottes de règles - Atoo lingerie

La culotte menstruelle : saine, écologique et économique.

Nouvelle venue dans le monde des protections hygiéniques, la culotte menstruelle se démarque des moyens traditionnels. En effet, les tampons ou les serviettes hygiéniques sont de plus en plus controversés par leur coût, le « mystère » autour de leur composition, et également des impacts néfastes sur la santé qu’ils peuvent avoir. La culotte menstruelle se veut écologique, saine pour la santé, mais également économique. On vous explique tout.

La culotte menstruelle, qu’est-ce qu’est ?

La culotte menstruelle se présente comme une culotte « normale ». Elle se constitue d’une partie absorbante et imperméable située au niveau de l’entre-jambe. Le sang s’écoule donc naturellement et est absorbé par cette membrane. Elle est spécialement pensée pour éviter tous désagréments tels que les fuites, les mauvaises odeurs ou l’humidité. Elle est réutilisable et lavable.

Pourquoi la choisir ?

Ses avantages sont nombreux :

  • D’un point de vue écologique, utiliser cette solution c’est réduire considérablement sa quantité de déchets. En effet, les serviettes hygiéniques ou les tampons ne sont pas recyclables et pas biodégradables et pourtant consommés à hauteur de 45 milliards par an.
  • Elles sont pratiques. Il n’y a pas d’autres manipulations que de l’enfiler, comme toute autre culotte.
  • Elles sont discrètes et confortables. Avec environ 2mm d’épaisseur, il n’y a pas d’effet « couche » et surtout pas de gêne.
  • Elles sont saines pour la santé. Le sang s’écoule de façon naturelle et ne stagne pas ce qui évite toutes complications telles que le choc toxique. De plus, la composition des protections hygiéniques traditionnelles est de plus en plus controversée…
  • Elles sont économiques. Même si le prix d’achat peut sembler plus important, c’est un investissement durable car une culotte peut se garder entre 5 et 7 ans. En comparaison, à hauteur de 5€ par mois, le coût total des serviettes hygiéniques peut s’élever à 400€ au bout de 7 ans…

Combien de culottes vous faut-il et comment les entretenir ?

En ce qui concerne le nombre de culottes qu’il vous faut à disposition, tout dépend de votre routine. Elles ont une capacité d’absorption de 12h et sont adaptées à tous types de flux, même abondants. Vous pouvez donc la garder une journée ou une nuit. Mais rien de mieux que de tester pour voir ce qui vous convient le mieux, surtout si vous n’êtes pas sûre de vous ! Au début l’achat de deux culottes vous permettra d’en avoir une pour la journée et une pour la nuit. Pour vous sentir à l’aise et en sécurité, vous pouvez par exemple l’essayer pour la première fois lorsque vos règles sont peu abondantes puis d’adapter votre utilisation lors de vos prochains cycles.

En ce qui concerne le lavage, rien de plus simple. Vous pouvez la laver à l’eau froide avec du savon en frottant jusqu’à ce que l’eau devienne claire. Vous pouvez aussi la laver en machine avec d’autres linges en mode délicat dans un filet pour préserver le tissu.

Comment la choisir ?

Certaines marques proposent des composants spéciaux tels que le bambou pour la partie absorbante, reconnu pour ses propriétés ultra-absorbantes, anti-odeurs et antibactériennes.  Certains modèles sont vendus avec des inserts amovibles se présentant comme des protèges slips. D’autres sont déclinés sous différentes formes, par exemple des shortys. Alors à vous de trouver la solution la plus pratique et la plus adaptée à vos souhaits et à vos besoins !