Soutien-gorge allaitement pas cher - Où acheter son soutien-gorge allaitement ?

Comment choisir un soutien-gorge d’allaitement ?

Que l'on soit une grande passionnée de lingerie ou non, choisir un soutien-gorge d'allaitement n'est pas inné ! D'autant qu'il y a de nombreux paramètres à prendre en compte : quelle taille ? Quelles matières ? Combien en avoir ? Pour vous guider dans votre choix et vous permettre d'être totalement sereine au moment de commencer à allaiter, on vous offre un guide complet pour choisir votre soutien-gorge d'allaitement.

Soutien-gorge d'allaitement : quand choisir le premier ?

C'est LA question que toutes les femmes enceintes se posent : puisque la taille des seins fluctue tout au long de la grossesse, quand faut-il choisir son premier soutien-gorge d'allaitement ? Les spécialistes conseillent d'acheter le premier au 8ème mois de grossesse, durant lequel votre poitrine devrait avoir à quelque chose près la même taille que les semaines qui suivront l'accouchement. Mais n'hésitez pas à acheter une extension pour les attaches dans le dos. Ainsi, vous pourrez commencer à le porter en fin de grossesse et même si votre taille fluctue après l'arrivée de bébé.

Soutien-gorge d'allaitement : les meilleurs offres du moment

Soutien-gorge d'allaitement : le choix de la taille

En lien direct avec la question précédente, il y a évidemment le choix de la taille. Une question complexe puisque chaque femme est différente. Certaines prendront beaucoup plus de poitrine que d'autres durant la grossesse. Mais, de manière générale, on gagne une à deux profondeurs de bonnet et deux tailles de buste. Logique, puisque la cage thoracique prend du volume pendant la grossesse.

Mais, pour la majorité des femmes, la cage thoracique retrouve ses proportions initiales rapidement après l'accouchement. Mieux vaut donc choisir un soutien-gorge d'allaitement en prenant en compte votre tour de buste lors des premières semaines de grossesse. Vous pouvez en acheter un second avec votre taille de buste du 8ème mois de grossesse. Comme ça, pas de mauvaise surprise !

Une astuce avant l'achat : vérifiez que vous pouvez passer votre main entre votre sein et le bonnet. Votre poitrine va encore prendre du volume au cours de la grossesse et de l'allaitement, vous voulez donc avoir un peu de marge. Aussi, assurez-vous que vous êtes à l'aise en attachant le soutien-gorge au crochet du milieu. Cela vous donnera également de la marge pour le desserrer ou le resserrer.

Le choix du deuxième soutien-gorge d'allaitement

C'est une ou deux semaines après l'accouchement que votre poitrine aura atteint sa taille définitive. C'est donc à ce moment-là que vous pourrez investir dans un deuxième soutien-gorge d'allaitement. Si vous achetez sur Internet, prenez bien vos mensurations ! En magasin, n'hésitez pas à demander conseil aux vendeuses. Il vous faudra accorder la plus grande attention au maintien. Vos seins et votre dos peuvent être douloureux les semaines suivants l'accouchement. Vous voulez donc vous sentir bien dans votre soutien-gorge d'allaitement, que vous porterez aussi la nuit. Si vous vous posez la question s'il faut dormir avec votre soutien-gorge, voici la réponse à votre question.

Si vous avez une poitrine généreuse, choisissez des bonnets souples et larges. Ils doivent englober tout le sein sans le comprimer. C'est très important pour éviter la mastite, l'inflammation du mamelon.

Quel modèle pour un soutien-gorge d'allaitement ?

Comme le corps continue de changer durant la période d'allaitement, mieux vaut opter pour un modèle doté d'agrafes (plus que trois si possible!) qui s'adaptera et vous assurera un bon maintien. Aussi, si vous comptez allaiter longtemps, un soutien-gorge à armatures fines et souples vous conférera un bon maintien et s'adaptera à vos courbes changeantes. Pour les premières semaines d'allaitement, privilégiez un soutien-gorge sans armatures, en coton ou microfibre. Ainsi, il s'adaptera à l'évolution de votre poitrine durant les montées de lait. Il sera également agréable à porter la nuit.

Le choix de la matière

Côté matière, préférez des matières douces comme l'élasthanne. Cela permettra au soutien-gorge de s'ajuster à votre poitrine durant la fin de la grossesse et la période d'allaitement. Le coton est aussi idéal pour réguler la température et prévenir les irritations. Idem pour la microfibre extensible, qui a l'avantage de sécher rapidement et de laisser respirer la peau.

Le choix du système d’ouverture

Vous aurez généralement le choix entre deux systèmes d'ouverture. Le premier avec un clip ou un aimant sur la bretelle au haut du sein, qui permet de détacher tout le bonnet. Le second est une ouverture à l'entre-bonnet. Il faut faire attention à ce que l'ouverture vous permette de découvrir entièrement le mamelon. Cela favorise le contact pour votre bébé. Certaines marques proposent toutefois un système d'ouverture à taille variable, ce qui vous permet d'opter pour une petite ouverture pour allaiter discrètement à l'extérieur.

A ne pas négliger : le style

Désormais, les soutiens-gorge d'allaitement n'ont plus des allures de lingerie de grand-mère ! Exit l'intégral coton blanc peu flatteur, vous pouvez vous sentir féminine et séduisante même pendant l'allaitement. A vous les belles couleurs, la dentelle et même les motifs ! Puisque vous allez être amenée à montrer votre lingerie de temps en temps, autant qu'elle vous plaise au maximum.

TOP 5 des meilleurs soutiens-gorge d'allaitement

Combien de soutiens-gorge d'allaitement faut-il avoir ?

Le minimum recommandé est d'avoir deux soutiens-gorge d'allaitement, pour en avoir toujours un sous la main. Surtout si vous choisissez des coussinets lavables, qu'il faudra faire sécher. Autrement, le nombre va dépendre du temps pendant lequel vous comptez allaiter. Mais inutile d'en acheter beaucoup en même temps ! Si vous pensez allaiter plus de trois mois, vous devrez certainement acheter de nouveaux modèles dans des tailles plus petites. Attendez donc de voir comment vos mensurations évoluent afin de ne pas faire de dépenses inutiles.