Comment prévenir des risques de cancer du sein en 5 conseils ? - Atoo lingerie

Comment prévenir des risques de cancer du sein en 5 conseils ?

Je ne pouvais pas faire un site où je parle de lingerie et sur lequel je parle quotidiennement de votre poitrine sans évoquer avec vous le cancer du sein. 

En effet, d'après une étude récente, une femme sur 8 développera un cancer du sein au cours de sa vie.

Malheureusement, il y a certains facteurs de risque du cancer du sein que vous ne pouvez pas changer, comme le vieillissement et les antécédents familiaux. Cependant, vous pouvez diminuer le risque en appliquant quelques conseils qui vont changer votre style de vie et protéger naturellement votre santé et celles de vos seins.

Surveillez votre poids

Si vous êtes en surpoids ou même obèse, cela peut augmenter vos chances de développer un cancer du sein. Cela est particulièrement vrai si vous avez déjà subi la ménopause. Après la ménopause, la plupart des œstrogènes proviennent de votre tissu adipeux.

Si vous avez un excès de graisse, votre taux d'œstrogènes augmentera, ce qui augmentera votre risque de cancer du sein. En outre, si vous êtes en surpoids, votre niveau d'insuline seront plus élevés.

L'insuline est une autre hormone qui est liée au cancer du sein. Si vous êtes en surpoids, je vous recommande de prendre conscience qu'il est important de perdre quelques kilos afin de prévenir le cancer du sein.

C'est plus simple à dire, qu'à faire. Si c'est votre souhait, mais que vous avez du mal à perdre quelques kilos, je vous invite à en parler à votre médecin, il pourra certainement vous aider. En effet, il peut vous mettre en relation avec un nutritionniste afin que vous puissiez créer un régime faible en calories qui vous aidera à perdre les quelques kilos superflux. 

Faites du sport

Il y a eu plusieurs études qui ont lié l'exercice et la santé du sein.

Une étude a été menée par l'Initiative pour la santé des femmes qui a montré que les femmes qui font de la marche rapide pendant environ 2 heures par jour peuvent réduire leur risque de développer un cancer du sein de 18 %.

Marcher 10 heures par semaine réduit encore plus le risque. Si vous ne pouvez pas trouver le temps de faire des heures d'exercice en une journée, vous pouvez l'étaler sur une semaine.

Passez moins de temps assise

Indépendamment de la quantité d'exercice que vous faites, si vous passez une grande partie de votre journée à vous asseoir, cela peut augmenter votre risque de cancer du sein. 

En effet, les femmes qui passent 6 heures ou plus chaque jour à s'asseoir ont 10% plus de chances de développer un cancer du sein que les femmes qui sont actives toute la journée. Bougez-vous !

Si vous avez un travail de bureau et que vous passez votre journée assise à un bureau, vous devriez essayer de vous lever et de vous promener à intervalles réguliers.

Plutôt que de vous asseoir et de manger pendant vos pauses au travail, vous devriez envisager de faire une promenade. Au lieu de prendre l'ascenseur à votre bureau, vous devriez commencer à prendre les escaliers. Faire quelques changements dans votre routine quotidienne vous fera bouger plus souvent pendant la journée. 

Limitez votre consommation d'alcool

Selon des études récentes, les femmes qui boivent entre deux et cinq boissons alcoolisées chaque jour ont un plus grand risque de développer un cancer du sein que les femmes qui restent sobre ou boivent un seul verre par jour.

A contrario, si vous buvez entre trois et six verres de vin par semaine, cela peut aussi réduire légèrement votre risque de cancer du sein.

Si vous essayez de prévenir le cancer du sein naturellement, vous devriez réduire votre consommation d'alcool ou cesser de boire complètement.

Limitez ou évitez l'hormonothérapie substitutive

La ménopause peut causer de nombreux symptômes désagréables comme les bouffées de chaleur et des suées.

Des recherches récentes ont montré que les femmes qui combinent progestatif et œstrogène pour soulager ces symptômes courent un plus grand risque de développer un cancer du sein.

Si vous prenez actuellement ces hormones, vous devriez envisager d'arrêter. Après cinq ans d'arrêt du médicament, vos chances de développer un cancer du sein diminueront.

Avant de prendre la décision d'arrêter de prendre ces hormones, vous devriez bien entendu en parler à votre médecin. Si votre médecin croit que l'arrêt serait plus nocif pour votre santé, vous pouvez discuter de réduire votre dose.

De cette façon, vous pouvez réduire le risque de cancer du sein.

Au final

L'allaitement maternel et l'abandon du tabac sont également des facteurs  importants pour réduire les risques de cancer. Détecté dès les premiers stades, le cancer du sein peut être traité. C'est pourquoi les examens réguliers des seins et les mammographies sont importants. Pensez également à vous masser régulièrement les seins.

C'est encore mieux si vous pouvez éviter de développer un cancer du sein. Si vous êtes en mesure d'apporter les changements nécessaires à votre mode de vie énumérés ci-dessus, vos chances de développer un cancer du sein sont grandement réduites. A vous de jouez !

Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply: